Le site d'une ville naturellement entreprenante

Mairie de La Souterraine

Coordonnées

1, rue de l’Hermitage - BP5 - 23300 La Souterraine

Tél : 05 55 63 97 80 - Fax : 05 55 63 97 99

Par mail, cliquez ici

Permanence

Lundi 14 Juin 2021
Elu : Karine Nadaud-Montagnac
-- -- -- -- --
07 89 09 38 64
Personnel : Gardien
-- -- -- -- --
06 49 53 77 68

Warning: syslog() has been disabled for security reasons in /home/www/lasouterraine/modules/syslog/syslog.module on line 118

Vous êtes ici

La première rencontre nationale du programme Petites Villes de demain


La première rencontre nationale du programme Petites villes de demain, organisée par l’Agence nationale de la cohésion des territoires, s'est tenue jeudi 22 avril 2021.

Cette rencontre s’est déroulée sous la forme d’un webinaire en direct, accessible à l'ensemble des binômes commune(s)-intercommunalité (plus de 1600) accompagnés par le programme Petites villes de demain, avec une partie des intervenants sur le plateau et l’autre en duplex, ainsi que des séquences préenregistrées.

Pendant les 2h de ce webinaire, les intervenants se sont ainsi succédé : la ministre de la Cohésion des territoires et des relations avec les collectivités territoriales Jacqueline Gourault qui est intervenue en ouverture et conclusion de la rencontre, le secrétaire d’État à la Ruralité Joël Giraud, des élus de collectivités territoriales, des chefs de projets et de nombreux autres acteurs et partenaires du programme…

L’intervention de La Souterraine s’est ainsi faite en duplex, s’appuyant sur un reportage tourné la semaine précédant la rencontre (voir lien ci-dessous). Cette intervention était l'occasion pour la ville de mettre en avant la politique de revitalisation de son centre-bourg qu’elle mène depuis plusieurs années notamment via l’aide aux loyers commerciaux et l’installation de sa Micro-Folie dans la chapelle du Sauveur.

L’un des atouts du programme Petites villes de demain est de financer 75% des postes de chefs de projet pendant la durée du mandat municipal. Les postes sont cofinancés par l’Anah, la Banque des Territoires et l’ANCT.