Le site d'une ville naturellement entreprenante

Mairie de La Souterraine

Coordonnées

1, rue de l’Hermitage - BP5 - 23300 La Souterraine

Tél : 05 55 63 97 80 - Fax : 05 55 63 97 99

Par mail, cliquez ici

Permanence

Samedi 18 Septembre 2021
Elu : Étienne Lejeune
-- -- -- -- --
07 89 09 38 64
Personnel : Gardien
-- -- -- -- --
06 49 53 77 68

Warning: syslog() has been disabled for security reasons in /home/www/lasouterraine/modules/syslog/syslog.module on line 118

Vous êtes ici

Agenda 21 : Deuxième Forum


La municipalité de La Souterraine élabore ses projets autour de deux filtres: Il s’agit d’une part du développement durable et d’autre part de la démocratie participative. Ainsi, c’est dans ce contexte que s’est inscrit la volonté de réaliser un Agenda 21 à La Souterraine.

Suite à un premier Forum 21 réussi en juin 2011 et à de nombreuses réunions (en comité de pilotage ou en public) qui se sont succédées, après les différents appels de la mairie à la participation des habitants de La Souterraine (questionnaire Agenda 21, consultation pour le diagnostic...) et les décisions prises en conséquence, la démarche d'Agenda 21 initiée par la commune se dynamise, se précise et commence à dévoiler l'étendu de son importance et du chemin qu'il reste à parcourrir.

Pour continuer dans cette dynamique et aller ensemble au bout de cette démarche, la population sostranienne était invitée à venir participer à la deuxième édition du Forum 21 qui s'est tenue à la salle des fêtes rue du Coq le mardi 24 janvier 2012 à partir de 20h30.

Présentation de la synthèse de diagnostic et présentation des orientations stratégiques retenues pour l'Agenda 21 de La Souterraine étaient au programme de cette édition.


CR Forum Agenda 21


Etaient présents :

  • AHAMADA Nourdini, citoyen de La Souterraine
  • BARLAUD François, citoyen de La Souterraine
  • BAUDET Florie, chargée de mission Agenda 21
  • BEAUQUESNE Gilles, élu de La Souterraine délégué à la démocratie participative
  • BIENVENU Jean-Michel, citoyen de La Souterraine, expert naturaliste
  • BIENVENU Martine, élue de La Souterraine
  • BLENET Claude, citoyen de La Souterraine et représentant d’association
  • BLENET Edith, citoyenne de La Souterraine et représentante d’association
  • BOURLIAUD Laure, citoyenne de La Souterraine et représentante de l’Union des Commerçants
  • CHATAIN Marie Thérèse, citoyenne de la Souterraine et représentante d’association
  • CHICON Cyrille, citoyen de La Souterraine
  • CONTET Emanuel, Directeur des Services Techniques de La Souterraine
  • COURET Julien, citoyen de La Souterraine et chef d’entreprise
  • DEFONTAINE Magalie, Animatrice FJT et coordinatrice du réseau de santé de La Souterraine
  • DELAGE Marie, citoyenne de La Souterraine et représentante d’association
  • DELAIDE Delphine, citoyenne de La Souterraine et agent du SDEC
  • DURAND Karine, architecte conseil, CAUE 23
  • ESCURE Martine, Adjointe au Maire en charge de l’urbanisme et de l’environnement, déléguée à l’Agenda 21
  • GUERINET Candie, citoyenne de La Souterraine, coordinatrice de la PEP’s 23
  • GALBRUN Marie-France, conseillère générale du canton de la Souterraine
  • KROLICK Albert, citoyen de La Souterraine
  • LABOULE Hervé, expert en sciences naturelles
  • LACLAUTRE Josette, Première Adjointe au Maire en charge des finances
  • LALANDE Annie, Directrice Générale des Services de La Souterraine
  • LANDAUD Didier, Directeur de l’entreprise EMIX
  • LEPIGRE Jeannine, citoyenne de La Souterraine, Représentante du Secours Populaire
  • MANGIN Fanny, citoyenne de La Souterraine et élue au Conseil Municipal des Enfants
  • MARCHEGAY David, citoyen de La Souterraine, agent de l’Office de Tourisme
  • MAZEIRAT Michel, citoyen de la Souterraine, Médecin, Représentant d’association
  • MICHAUD Simone, citoyenne de La Souterraine
  • MUGUAY  Jean-François, Maire de la Souterraine
  • MUNCH Romain, étudiant de l’Université de Limoges stagiaire au SIASEBRE
  • NADAUD Karine, élue de La Souterraine, déléguée à la ruralité
  • PAILLER Nathalie, Chargée de mission prévention déchets au SIERS
  • PAGENOT Françoise, citoyenne de La Souterraine
  • PARINAUD Daniel, citoyen de La Souterraine et représentant d’association
  • PENNETIER Daniel, citoyen de La Souterraine
  • PENNETIER Louise Marie, citoyenne de La Souterraine
  • PERROT Gilbert, Adjoint au Maire chargé des affaires sociales
  • PERROT Marie Christine, citoyenne de La Souterraine
  • PINAUD Jean-Noël, Directeur de cabinet du Maire, responsable de l’Agenda 21
  • PRADEAU Jeanne Marie, élue de La Souterraine
  • PRISSET Mireille, citoyenne de La Souterraine, membre du Conseil des Sages
  • QUIEN Jean-François, Direction Départementale des Territoires de la Creuse
  • RIGAUD Robert, citoyen de La Souterraine
  • SCHILTZ Olivier, Technicien SIERS
  • TESTE Karine, membre de l’Union des Commerçants de La Souterraine
  • TESSON Damien, citoyen de La Souterraine
  • THOMAZON Jean-Marc, Direction Départementale des Territoires de la Creuse
  • SAINT-CRICQ  Marie-Madeleine, citoyenne de la Souterraine
  • SOURNAUD Coralie, citoyenne de La Souterraine
  • VALLAUD Jean-Pierre, citoyen de La Souterraine

Déroulement de la soirée :

La soirée était animée par Jean Noël PINAUD, Directeur de cabinet en charge de l’Agenda 21 de La Souterraine.

Après une brève ouverture du Forum par Monsieur le Maire, le clip "un territoire durable" est diffusé en introduction, faisant état de démarches durables menées sur la commune.

Gilles Beauquesne, élu délégué à la démocratie participative explique que La Souterraine est engagée depuis plusieurs années dans une logique de démocratie participative, notamment au travers des réunions des Conseils de Quartiers. Il précise que la réunion publique de ce soir constitue elle aussi une mise en application de cette volonté de participation et d’information citoyenne.

La parole est ensuite laissée à Florie Baudet qui présente successivement les grandes étapes de la démarche Agenda 21 ainsi que la synthèse du diagnostic territorial préalable à l’Agenda 21 (cf. Diaporama ci-dessous).

Martine Escure présente ensuite la stratégie de développement durable retenue pour La Souterraine. Cette présentation dévoile les cinq axes de travail et les vingt objectifs associés traitant de diverses thématiques pour répondre aux grandes finalités du développement durable. Annie Lalande apporte plusieurs précisions sur le cinquième axe de travail et notamment sur le projet « numérique », projet transversal qu’elle pilote. Martine Escure rappelle que cette stratégie constitue une base de travail et de réflexion, qui n'est pas figée et qui pourra évoluer dans une logique d'amélioration continue.

Il est précisé que l’Agenda 21 est un projet à la fois stratégique et opérationnel, aussi, le travail ne s'arrête pas à la définition d'une stratégie. Il s'agit désormais de réfléchir à un programme d'actions, déclinaison opérationnelle de cette dernière. Pour cela, il est nécessaire que tous se mobilisent : élus, institutionnels, experts et citoyens de La Souterraine car l’Agenda 21 est le projet de développement durable du territoire et ce dernier ne peut être construit sans leur contribution. Aussi, il est proposé aux participants du Forum de s'inscrire dans les ateliers de travail pour réfléchir ensemble à des actions visant à mettre en œuvre de manière concrète chaque objectif visé. Chaque axe de travail de la stratégie fera l'objet de 2 ateliers de travail : le premier sous forme de « remue méninge » autour des objectifs fixés et le second visant à faire émerger des idées d'actions concrètes. Chacun peut participer à ces ateliers, l'implication des Sostraniens est une condition de réussite de ce projet.

Après cette présentation des étapes du projet, de la synthèse du diagnostic et de la stratégie, la parole a été laissée à la salle :

  • Madame Nadaud demande quelques précisions sur l'organisation des ateliers.

Réponse apportée : l'organisation des ateliers de travail est issue de la méthodologie proposée par la DREAL qui préconise deux séries d'ateliers par axe de travail, à savoir un premier atelier de réflexion autour des objectifs proposés et un second atelier de propositions d'actions

  • Monsieur Landaud demande quelle est l'articulation entre Agenda 21 régional et communal.

Réponse apportée : ces démarches sont complémentaires car à des échelles différentes. La finalité d'un Agenda 21 est la même quelques soit le niveau de collectivité et pour atteindre l'objectif qu'est le développement durable, cela nécessite que tous les acteurs s'impliquent, chacun à leur niveau.

  • Monsieur Parinaud explique qu’il trouve la démarche intéressante mais craint que ce projet ne reste au stade de la déclaration d’intention, du virtuel et s’interroge sur ce point

Réponse apportée : l’Agenda 21 est un document stratégique et opérationnel et les ateliers qui se réuniront dans les semaines à venir devront justement réfléchir à une déclinaison concrète de la stratégie en actions

  • Madame Delaide demande comment sera traité le dernier axe de travail qui semble faire le lien entre les axes précédant.

Réponse apportée : ce dernier axe est en effet l'axe le plus transversal de la stratégie, il regroupe des objectifs qui sont transversaux, comme par exemple le numérique qui a des applications à la fois en faveur de l'économie, du social et de l'environnement. Néanmoins, nous souhaitons traiter cette axe dans la même logique que les quatre autres pour faire remonter un maximum d’idée d’actions transversales.

  • Madame Chatain demande dans quel atelier s'inscrire pour réfléchir sur l'organisation du territoire.

Réponse apportée : s'agissant de l'organisation spatiale du territoire, il est possible de participer à l'atelier sur l'axe 5 dont l'un des objectifs est un aménagement durable du territoire qui est ici encore un axe transversal aux différentes finalités du développement durable. D'autres ateliers apporteront certainement des éléments de réponse sur ce point et il est rappelé que chacun peut participer à tous les ateliers sans restriction.

La parole est ensuite laissée à Jean Marc Thomazon de la Direction Départementale des Territoires de la Creuse qui  apporte quelques éléments d’information sur la labélisation du projet Agenda 21 et l’intérêt d'une telle reconnaissance : Les Agenda 21 des petites collectivités son examinés par les services de l'état (Direction Régionale de l’Environnement, de l’Aménagement et du Logement) afin de vérifier que les éléments de démarche préconisés (transversalité et participation notamment) ont été respectés et que l'Agenda 21 répond bien aux grandes finalités du développement durable telles que définies par les textes internationaux. L'intérêt de cette labélisation est double : d’abord, c’est une reconnaissance de la qualité du projet. Ensuite, les actions entreprises dans le cadre d’un Agenda 21 pourraient faire l’objet d’un soutien plus important (notamment en termes d’aide financière) que des actions réalisées en dehors de toute stratégie de développement durable du territoire.

Enfin, Marie France Galbrun, Conseillère Générale du canton de La Souterraine conclut la soirée en annonçant l'engagement du département dans une démarche d'Agenda 21 en 2012. Elle explique que de nombreuses actions existent déjà ou sont en cours. Quelques exemples d’actions mises en place par le conseil général peuvent être cités pour illustrer cela : création d’une première aire de co-voiturage ; développement de la domotique pour les personnes âgées; mise en place de tableaux numériques dans les collèges; étude de valorisation des déchets en source d’énergie… Enfin, Marie France Galbrun termine en rappelant que le développement durable doit être l'affaire de l'ensemble du territoire et doit s’inscrire dans toutes les réflexions d'avenir.

Pour clôturer la soirée, Monsieur le Maire convie  l’ensemble des participants à partager un pot de l’amitié. Ce dernier est bien entendu organisé  dans l’esprit du développement durable. En effet, on pouvait y déguster un jus de pomme d’un producteur local dans des gobelets réutilisables fournis par le SIERS, nettoyés et conditionnés par le CAT du Majero à Saint Sulpice le Gueretois.